Le pouvoir de changer

Juil 2, 2024

une époque où la violence des jeunes augmente et où le fossé de la pauvreté se creuse, « Le pouvoir de changer » est un film unique qui s’intéresse à la solution la plus simple : aider les êtres humains à découvrir leur gentillesse naturelle.

Produit indépendamment par Celebrate Life CIC, le documentaire raconte l’histoire de cinq personnes à Londres : EJ, un jeune homme entraîné dans la spirale des gangs dès son plus jeune âge ; Lorraine, une mère endeuillée qui a perdu son fils agressé à l’arme blanche ; Gerald, fondateur d’Impact Brixton, qui a appris à naviguer dans l’un des quartiers les plus dangereux de la ville après avoir émigré du Ghana ; Errol, un récidiviste condamné à 74 reprises ; et Nate, un ancien membre de gang qui a été brutalement poignardé par un ami d’enfance.

Leurs histoires captivantes sont tissées par Kaysen, une enseignante qui consacre sa vie à soutenir les jeunes.

Extrêmement puissant.
Une histoire d’espoir et de rédemption qui montre que, quelles que soient les circonstances désespérées dans lesquelles nous nous trouvons,
il y a une lumière si nous sommes prêts à la voir.
 

– Deepak Sardiwal, conseiller municipal de Lambeth

Prem Rawat avec plusieurs personnages apparaissant dans le film

Prem Rawat avec plusieurs personnages apparaissant dans le film

Les perspectives uniques qu’apportent les propos inspirés de Prem Rawat, éducateur pour la paix et fondateur du « Programme d’éducation pour la paix », contribuent à la réussite de ce documentaire. Les ateliers vidéo innovants de ce programme permettent aux gens de découvrir leur force intérieure et leur paix personnelle. Deux des personnes présentées dans « Le pouvoir de changer » y ont participé. Cette formation continue d’avoir un impact extraordinaire dans les communautés défavorisées à travers le monde.

YouTube player

Ce film m’a ouvert les yeux. Ce qui caractérise ce monde, c’est ce processus d’apprentissage tout au long de la vie. On apprend tous les jours. Personne ne naît criminel.

Maire de Lambeth, Pauline George

Un court entretien avec l’équipe de Celebrate Life

L'équipe Celebrate Life : Wallee Mc Donnell, Wendy Lewis, Rob Dunford et Roni Redmond. Photo Julia Cleaver.

L’équipe Celebrate Life : Wallee Mc Donnell, Wendy Lewis, Rob Dunford et Roni Redmond.
Photo Julia Cleaver.

Qu’avez-vous appris tous les quatre lors de ce projet ?

Wendy : L’ensemble du projet a été un véritable apprentissage, qu’il s’agisse des aspects pratiques de la réalisation d’un documentaire ou de ce qui se passe dans la ville où je vis, qui donne parfois l’impression d’être dans un autre monde. La chose la plus importante que j’ai apprise est probablement que le besoin de paix et la capacité de la trouver en nous-mêmes sont universels. Même si les circonstances extérieures peuvent être très différentes, à l’intérieur, nous avons tous beaucoup en commun.

Roni : Partager nos histoires nous donne le sentiment de faire partie d’une communauté et de ne pas être totalement seuls. Parler de comment nous avons surmonté la perte et les difficultés peut faire partie du parcours de guérison et nous donne à tous de l’espoir pour l’avenir.

Wallee : Lorsque nous avons commencé le tournage de « Power to Change », aucun d’entre nous ne s’est vraiment rendu compte de l’énorme travail d’équipe nécessaire et du temps que prendrait le projet pour être terminé. J’ai dû regarder le documentaire une douzaine de fois et, à chaque fois, je suis ravi de voir ce que nous avons créé. Dans ce documentaire, les spectateurs sont attirés par les personnages et leur histoire, mais de temps en temps, un clip de Prem Rawat avec son message de paix, offre aux gens la possibilité de faire le lien entre les problèmes et une solution. 

 

Une source d’inspiration ! Qui fait réfléchir ! Édifiant !
Les histoires racontées dans « Le pouvoir de changer » m’ont interpellé. À la suite de profondes tragédies, des personnes ont été capables de travailler ensemble et de se guérir elles-mêmes.
Vive la beauté et le pouvoir du pardon
et à la communauté qui s’unit !

– Un animateur de jeunes, Londres

Tournage à Brixton avec le présentateur Kaysen Asante et Roni Redmond.

Tournage à Brixton avec le présentateur Kaysen Asante et Roni Redmond.

Quelle est la relation entre le Programme d’éducation pour la paix et le documentaire ?

Wendy : Deux des personnages du film ont suivi le Programme d’éducation pour la paix pendant leur incarcération et expliquent que ce programme a été un véritable tournant dans leur parcours.

Quelle est la relation de Prem Rawat avec le projet ?

Wendy : Prem Rawat a été présent à deux des réunions figurant dans le documentaire. Il y a rencontré certaines des personnes qu’on voit dans ce film. Des extraits de ces réunions apparaissent tout au long de « Power to Change ». Les thèmes de la paix, de l’espoir et du dépassement des traumatismes y sont abordés.

Roni : Prem est une des personnes qui a acquis de la sagesse par son expérience de la vie. Il la partage librement et il ajoute donc sa propre empreinte au documentaire.

Wallee : Le film n’aurait pas été possible sans les séquences où Prem intervient. C’est un élément crucial, qui renforce le message du film et donne l’inspiration nécessaire pour aller de l’avant, peu importe ce qui s’est passé sur

Projection de "Power to Change" au Frontline Club à Paddington. Photo : Nitesh Mistry

Quels sont vos projets concernant les futures projections du film ?

Wendy : Jusqu’à présent, le film a été un grand succès. Nous l’avons projeté dans des cinémas de toutes tailles et l’avons présenté dans des prisons, au Parlement, dans des universités et des centres communautaires. Au début de l’année, nous avons été invités à le présenter au 6ème Congrès mondial de la probation et de la libération conditionnelle à La Haye devant une délégation internationale. Après deux ans et demi de projections, nous sommes heureux de partager « Le pouvoir de changer » en ligne et de le diffuser dans le monde entier ! Le film est sous-titré en 16 langues.

Roni : Nous avons eu une bonne réaction chez les adolescents et nous serions heureux d’organiser davantage de projections dans les écoles et les collèges, en particulier dans les zones défavorisées où les histoires relatées dans le film ont une résonnance au niveau personnel.

Wallee : Nous recevons toujours des demandes de projection du film à Londres, dans tout le Royaume-Uni, en Europe et aux États-Unis. Le film a également un lien très intéressant avec le Programme d’éducation pour la paix. Deux personnes figurant dans le documentaire parlent de ce cours et de ce qu’il leur a apporté. Dans certains endroits, on nous a demandé de projeter le film puis de commencer le Programme.

Comment peut-on soutenir votre travail ?

Wendy : Le documentaire a été produit grâce à un financement participatif. Nous collectons maintenant des fonds pour plusieurs courts métrages, dont des dessins animés pour les histoires de Prem Rawat. Si des personnes veulent soutenir notre travail, elles peuvent cliquer ici.

Elles peuvent aussi s’inscrire sur notre liste de diffusion.

Un magnifique documentaire. De la détresse et de la tragédie est née de l’inspiration. En le regardant, je me suis sentie plus forte et moins démunie.

Projection de "Power to Change" au Frontline Club à Paddington. Photo : Nitesh Mistry

La brochure de The Power to Change. Photo: Nitesh Mistry

Depuis le tournage de ce documentaire, Prem Rawat a poursuivi son activité à Londres pour aider les personnes touchées par la violence. Il a notamment rencontré des familles endeuillées, des militants associatifs, des artistes et des jeunes à risque dans un centre communautaire. En savoir plus.

Articles et liens associés

Knife crime data in England and Wales (en anglais seulement)
Celebrate Life website (en anglais seulement)
Power to Change crowdfunding (anglais seulement) 
Peace Education Program  Events (en anglais mais avec le film sous-titré en français)                              
Le Programme d’éducation pour la paix

Articles et liens associés

Peace Education Program   Events   App Media

Recent Articles

Le pouvoir de changer

Le pouvoir de changer

une époque où la violence des jeunes augmente et où le fossé de la pauvreté se...

Vivre consciemment

Vivre consciemment

L'essence de ce que Prem Rawat offre aux gens est très simple : la...

Articles by Category