Une aspiration persistante

Vous avez une aspiration profonde, une aspiration à être comblé. Et cette aspiration persistera jusqu’à ce que vous soyez comblé. Peu importe le nombre de distractions que vous mettez en place, vous ne pourrez pas oublier cette soif intérieure qui fait surface encore et encore.

Avec quelle force une goutte désire-t-elle retourner à l’océan ? Avec quelle force ? Chaque petite goutte en fait se transforme en vapeur, puis s’élève, se condense, fait partie d’un nuage, traverse des milliers et des milliers de kilomètres. Puis elle tombe, pour certaines dans des endroits où elle gèle. Ah, elle est devenue de la glace ! Maintenant elle est prise au piège ! N’est-ce pas ? Vraiment ?

Non, comme un glacier… Vous avez déjà vu un glacier ? Vous en avez entendu parler ? Il avance comme une rivière, très lentement, mais il avance.

Et toutes les gouttes piégées dans ce glacier, bien que gelées, avancent. Où vont-elles ? Retrouver une fois encore la source qu’est l’océan. Quand vous commencerez à regarder en face cette aspiration, cette dynamique de la goutte que rien n’empêchera de retourner à l’océan, alors vous commencerez à comprendre ce qu’est la paix et que vous aussi, vous faites partie de ce qui est partout.
Le désir d’y retourner, d’être avec cette source est tellement prépondérant que, lorsque cela ne se fait pas, cela crée un vide qui se caractérise par l’absence de paix. C’est ça qui crée le manque de paix. Et quand cela se fait ? La paix est là.

Il n’y a pas besoin de fabriquer la paix ; il n’y a pas besoin de la créer ; il n’y a pas besoin de l’importer ; il n’y a pas besoin de la faire venir d’ailleurs.

Chaque être humain sur terre possède la paix.

L’un des plus beaux cadeaux qu’apporte la paix est la joie. C’est une joie qui remplit chaque cellule d’un être humain.

– Prem Rawat