Feature on Home
Feature order
Watch
Watch Title
Watch Duration
Subtitle track
Listen
Listen Duration
Listen Title
Heading 1 / Youtube ID
Text Content 1
poster
Default Subtitle Language

Hear youself Reader 2

Voici le deuxième d’une série de trois articles mettant en lumière les citations du nouveau livre de Prem Rawat, Apprendre à s’écouter – Comment trouver la paix dans le bruit du monde. Au fil des 274 pages du livre, l’auteur insère avec finesse toute une série de citations, qui abordent chacune le défi et l’opportunité présentés à l’être humain : comment vivre pleinement sa vie. Vous trouverez ci-dessous une nouvelle sélection de ces véritables trésors de sagesse.

À noter : l’équipe de PremRawat.com aimerait savoir quelle est votre citation préférée de la sélection suivante. À cet effet, nous vous invitons à cliquer sur ce lien et, dans la partie « Questions à l’équipe du site web », à sélectionner le sujet « Commentaire au rédacteur » pour y recopier la citation de votre choix. Merci d’avance !

Vous êtes prêts ? On y va !

« Se connaître est le début de toute sagesse. »
Aristote

« Si vous cherchez la vérité, la voici : écoutez le son secret, le vrai son qui est en vous. »
Kabîr

« Les hommes voyagent loin et partout, parcourent des rivages étrangers, faisant le procès, par terre et par mer, de leur agitation, qui déteste ce qui l’entoure. « Allons maintenant en Campanie », disent-ils. Puis, quand ils se sont lassés du luxe, ils disent : « Visitons des terres incultes, explorons les forêts des Bruttiens de Lucanie. » Mais dans les régions sauvages, il leur manque un certain plaisir… Ils entreprennent des voyages les uns après les autres, passant de spectacle en spectacle. »
Sénèque

« C’est une bonne chose de connaître ses amis, mais c’est une vraie sagesse de se connaître soi-même. »
Lao Tseu

« Ce corps est le vaisseau qui me permet
De traverser l’océan de la confusion.
Le va-et-vient du souffle est une bénédiction pour moi. »
Tulsidas

« Je souhaite que le monde sache que les médecins sont impuissants et incapables de nous guérir de la mort. Je souhaite que le monde sache qu’une vie passée à rechercher la richesse est une perte de temps précieux. Je souhaite enfin que les hommes sachent que nous arrivons tous les mains vides en ce monde, et que nous en repartons tous de la même façon. »
Alexandre le Grand

« La perfection est atteinte non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer. »
Antoine de Saint-Exupéry

« Si vous devez vous inquiéter, alors inquiétez-vous de la vérité. Si vous devez être inquiet, préoccupez-vous de la joie. Si vous devez vous inquiéter, préoccupez-vous du bien dans votre vie. »
Kabîr

« L’intelligence n’est pas la sagesse. »
Euripide

« La sagesse commence par l’émerveillement. »
Socrate

« Éveiller l’attention de l’esprit pris dans une routine léthargique, en le dirigeant vers la beauté et les merveilles de ce qui nous entoure – trésor inépuisable mais pour lequel, du fait d’un voile de familiarité et de sollicitude égoïste, nous avons des yeux qui ne voient pas, des oreilles qui n’entendent pas et des cœurs qui ne ressentent ni ne comprennent. »
Samuel Coleridge

« Le bonheur de chaque homme dépend de lui-même, et pourtant voici que vous placez votre bonheur dans les âmes et les idées des autres. »
Marc Aurèle

« La douleur est inévitable, la souffrance est facultative. »
Dicton

« Celui qui est de nature calme et heureuse ne ressentira guère la pression de l’âge, mais pour celui qui est de disposition opposée, la jeunesse et l’âge sont l’une et l’autre un fardeau. »
Platon

« La lune brille au-dedans de nous
Mais les yeux aveugles ne peuvent la voir
Elle est en nous ainsi que le soleil.
En nous résonne l’harmonie des instruments
Mais nos oreilles y restent sourdes.
Tant que règnent le moi et ce qui est mien
Nos œuvres resteront vaines.
Quand tout attachement au moi
Et aux choses qui me lient sera mort,
Alors mon Maître bien-aimé achèvera ma tâche.
L’homme désire être libre pour atteindre la Connaissance,
Or la liberté vient seulement après la connaissance de soi.
Comme la plante désire porter le fruit,
Et la fleur s’épanouir pour son fruit à venir,
Une fois le fruit prêt, la plante n’a plus besoin de la fleur.
De même, le cerf qui porte le musc en son sein
Ne le cherche pas en lui-même,
Mais erre dans la forêt pour le trouver. »
Kabîr

« Hier, j’étais intelligent, alors je voulais changer le monde. Aujourd’hui je suis sage, donc je me change moi-même. »
Rûmî

Prem présente son livre

Comment Apprendre à s’écouter est devenu un best-seller

Acheter le livre