Gallery
Feature on Home
Feature order
Watch
Watch Title
Watch Duration
Subtitle track
Listen
Listen Duration
Listen Title
Heading 1 / Youtube ID
Text Content 1
poster

Le message du nouvel an de Prem Rawat

Prem Rawat :
Ce sera la conscience et la compréhension qui nous permettront d’avancer en 2021.

À l’écran :
2021
Un rêve authentique

Prem Rawat :
Bonjour à tous. J’espère que vous allez bien. Aussi surprenant que cela puisse paraître, nous arrivons à la fin de 2020 et la nouvelle année arrive, 2021.

Si je vous disais que beaucoup de choses se sont passées en 2020, ce serait l’euphémisme de l’année. Tant de gens, un million sept cent mille personnes ont déjà perdu la vie à cause du coronavirus, ce qui est vraiment très, très triste. Et donc, y a-t-il quelque chose à apprendre de tout ça ? Bien sûr, le fait que ce soit triste est une évidence.

Mais en y regardant de plus près, on voit qu’une grande faiblesse a émergé, de même qu’une grande force. Certains se sont manifestés, sont allés de l’avant, malgré la difficulté de la situation, et ont donné de leur bienveillance, de leur courage, le meilleur d’eux-mêmes. Et puis d’autres n’ont donné que le pire d’eux-mêmes.

C’est un peu comme un yoyo qui monte et qui descend. C’est ce qu’on appelle la lutte entre le bien et le mal.

Quand on regarde en arrière et qu’on pense aux histoires de Rama, les histoires du Mahabharata, ainsi que beaucoup d’autres histoires qui se sont déroulées sur terre, on voit que, dans les périodes difficiles, il y en a toujours qui donnent le meilleur d’eux-mêmes et d’autres qui donnent le pire.

Un peu d’égoïsme peut-être. On se dit peut-être : « Ah non, ça, c’est à moi. Mon droit, ci et ça. » Et tout ça pour quoi ? Au bout du compte, qu’est-ce qu’il se passe ? Est-ce que nous allons vraiment apprendre quelque chose de tout ça ? Ou bien est-ce que ça va se terminer - et c’est le rêve de tout le monde : « Quand est-ce que tout va revenir à la normale ? » Quelle que soit la normale.

Les gens veulent aller dans les bars, voir leurs amis. Et, de toutes les pandémies, en voici une (vous vous imaginez ça), en voici une qui nous punit si on voit trop de monde. Il faut vraiment porter un masque, ne voir personne.

En un sens, ce qui a grandement contribué à accélérer la pandémie, c’est quelque chose qui est venu dire : « Non, ce n’est pas comme ça qu’il faut faire. » Et ça n’a pas plu. Pourtant, qu’est-ce que nous avons appris ?

Alors, voilà 2021 qui arrive. J’aimerais attirer votre attention sur quelque chose : « Qu’est-ce que nous pouvons faire autrement ? Qu’est-ce que nous avons appris dans notre vie que nous pouvons mettre en pratique ? »

En 2020, il y avait la peur, la paranoïa, pas la force. Ce qui compte, ce n’est pas d’être capable de supporter un masque. Ce qui compte, ce n’est pas d’être capable de ne voir personne. Ce qui compte, c’est d’apprendre les compétences de base pour être un être humain. Si vous ne pouvez rien accomplir d’autre en 2021, apprenez les compétences de base pour être un être humain. Être bien avec soi-même, quelle que soit la situation, trouver le confort d’être avec soi-même.

Être bienveillant, non seulement avec soi-même, mais avec ceux qui nous entourent. Avoir de l’empathie. Comprendre la détresse des gens en cette période difficile.

La générosité doit s’exprimer. Se souvenir de la générosité qu’on a en soi fait partie des compétences humaines de base. Être conscient qu’on existe et que l’existence est le cadeau le plus extraordinaire, le plus incroyable qu’on ait. Et en plus, dans ce cadeau, nous pouvons trouver la possibilité de faire de notre vie ce que nous voulons qu’elle soit.

En effet, il y a trop longtemps qu’on rend tout le monde responsable de notre situation, des circonstances de notre vie. Peut-être qu’on peut inverser cette tendance et voir ce qui nous a été donné.

Au lieu d’outils tout faits, on nous a donné des matériaux bruts avec lesquels on peut forger tous les outils qu’on veut. On nous a donné des matériaux bruts avec lesquels on peut forger tous les outils qu’on veut.

La question n’est pas : « Est-ce que vous êtes capable de le faire ? » La question est : « Qu’est-ce que vous voulez faire ? Qu’est-ce que vous voulez accomplir ? » Est-ce qu’il est clair pour vous que la gentillesse est importante ? Ou bien est-ce que vous dites le mot du bout des lèvres, parce que c’est ce qu’on vous a appris, comme un perroquet ?

Le perroquet dit peut-être : « Coco veut un gâteau », mais croyez-moi, il n’a aucune idée de ce qu’est un perroquet et il sait que, quand il dit le mot « gâteau », il reçoit quelque chose à manger. Mais il ne sait pas ce qu’il dit.

Et quand on ne sait pas, quel rêve peut-on voir se réaliser, car il faut que ce soit notre rêve à nous, un rêve authentique. Ça ne peut pas être le rêve de quelqu’un d’autre. On ne peut jamais, jamais, jamais réaliser le rêve de quelqu’un d’autre. Il faut que ce soit notre rêve à nous. Et est-ce que vous savez clairement quel est votre rêve ?

Voilà donc ce dont on doit se souvenir en 2021, et nous devons apprendre à retirer le maximum de cette année qui vient.

Bien que le vaccin arrive, ça va prendre du temps. Ça va prendre du temps avant que tout se mette en place. Et la pandémie prend de l’ampleur ! La situation est assez effrayante, car, vous le savez, il se peut que le coronavirus ait muté.

Cependant, ce n’est pas la peur que nous devons emporter dans notre nouvelle année. C’est l’inconscience qui a provoqué cette pandémie et lui a fait prendre des proportions inimaginables en 2020. Et ce sera la conscience et la compréhension qui nous permettront d’avancer en 2021.

Nombreux sont ceux qui prendront des résolutions concernant ce qu’ils souhaitent réaliser. Mais je vous invite à vous inclure dans vos résolutions pour 2021, vous, votre personne. Permettez à la joie, la bonté, la clarté, la paix de se manifester pour vous à partir de l’intérieur, celui que vous êtes dans votre cœur.

Quoi qu’il arrive, soyez fort, pas ici, mais en vous, à l’intérieur. Quoi qu’il arrive à l’extérieur, soyez fort, c’est ça qui est important. Il ne s’agit pas d’être fort pour une chose en particulier, il s’agit d’être fort quoi qu’il arrive. C’est ça, la véritable force : quoi qu’il arrive.

Est-ce qu’il y aura des drames ? Il y en a toujours eu. Il y en a toujours eu. En 2020, tous les petits drames étaient hyper condensés et nous n’étions pas prêts pour ça. Nous n’étions pas prêts pour ça.

Si les êtres humains n’étaient pas capables de bonté, le monde serait très cruel. Vous voulez que votre monde ressemble à quoi ? Ce n’est plus aux autres de construire le monde que vous désirez. Il est de votre responsabilité de commencer à construire ce monde pour vous-même.

D’autres générations viendront et, à chaque nouvelle génération, les gens se souviendront un peu moins de cette époque, tout comme il faut nous rappeler la grippe espagnole, c’est pareil. Petit à petit, tous les désagréments vont se dissiper à cause de l’énorme envie de retourner à la normale.

Dès qu’on retrouvera la normale, quelle qu’elle soit, les choses disparaîtront dans un coin de notre tête. Mais certains auront le courage de se souvenir, d’aller de l’avant poussés par leur force et leur clairvoyance.

J’ignore à qui appartient le passé. Mais je sais que le présent et l’avenir appartiennent à ceux qui ont la force intérieure, qui ont la paix intérieure, qui ont la joie intérieure, qui peuvent être un véritable humain dans cette situation de crise, ceux qui peuvent tenir, sans la lâcher, une bougie allumée au beau milieu d’une vaste obscurité.

Je vous souhaite le meilleur pour 2021. Merci beaucoup.

 

À l’écran :
Explorer le site
www.premrawat.com

Trouvez une variété de vidéos
et d'audio sur TimelessToday.tv

Pour voir plus de vidéos de Prem Rawat
Abonnez-vous à la chaîne youtube Prem Rawat officiel

Toute reproduction ou distribution non autorisée de cette œuvre protégée par copyright est interdite.

©TimelessToday. All Rights Reserved.