Gallery
Feature on Home
Feature order
Watch
Watch Title
Watch Duration
Subtitle track

Vous accordez-vous suffisamment d’espace dans votre vie ?
Faites un peu de place en écoutant ce podcast.

Cette semaine, rendez-vous à Barcelone en Espagne pour un entretien entre Prem Rawat et un fameux journaliste portugais, Antonio Mateus, ancien correspondant en Afrique du Sud à l’époque de Nelson Mandela.

Le message de paix fonctionne bien mais les systèmes en place jouent contre nous. Et nos comportements acquis nous empêchent de voir qui nous sommes vraiment. Nous devons briser ce cycle et ces habitudes qui nous tiennent captifs. Le message de paix résonne à travers les siècles depuis Socrate et avant même.

Ces jours-ci on accuse l’Islam d’être à l’origine de beaucoup de troubles, mais nous mettons cette étiquette à tout un groupe de personnes très différentes. Notre peur nous retient prisonniers et nous empêche d’avancer.

La peur du terrorisme est entretenue par les gouvernements. On exploite nos frayeurs. Même lorsqu’on nous raconte que nous sommes en enfer, nous pouvons choisir de vivre au paradis sur cette terre, Si nous trouvons la paix, nous pouvons répandre la bienveillance et la compréhension. Nous créons nos propres problèmes. Nous avons besoin de la paix pour les éliminer.

Il est important que la dignité humaine reste intacte. Nous sommes la cause de nos propres frustrations et difficultés. Pour bien  voir dans l’obscurité, il faut allumer une lampe. Mais quelle est la distance entre l’obscurité et la lumière ? Un instant, c’est tout. Les ténèbres et la lumière existent dans le même temps. Avoir de la discipline, c’est être du côté de la lumière. La discipline nous permet de regarder en avant et d’apporter la lumière dans le monde. Le seul ennui avec les obstacles, c’est quand nous ne les voyons pas clairement.

Un jour, lors d’un voyage en Inde, Prem a rencontré un fermier qui arrosait ses plantes. Ses compagnons et lui avaient oublié d’emporter de l’eau et le fermier s’est arrêté d’arroser pour leur donner de l’eau. Puis il leur a offert la seule nourriture qu’il possédait : du pain et quelques légumes marinés. L’homme a partagé ces choses sans retenue, avec une telle générosité et bienveillance que Prem ne l’a jamais oublié.

Après toutes ces années au service de la paix, Prem apprécie encore avant tout son propre cœur. Il sait que s’il est conscient, il choisira toujours ce qui est bon. On n’a pas besoin d’enseigner aux gens à faire le bon choix, une fois qu’ils ont compris que c’est la meilleure option. Même à un très jeune âge, Prem pouvait faire la distinction entre ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. La réalité le fascinait et il attribue cela au message toujours actuel de son père. Il s’agit de choisir résolument ce qui est bon, malgré toutes les difficultés rencontrées.

Écoutez ce podcast divertissant en anglais, sur iTunes ici Podcast iTunes et Spotify ici  Spotify Logo RGB Green .

Cette série de podcasts vous est présentée par Udo's Oil, www.udoschoice.com et www.theudo.com.