Gallery
Feature on Home
Feature order
Watch
Watch Title
Watch Duration
Subtitle track

Où en sera l’humanité en 2077 ?

Dans cet entretien extrait d’un documentaire télévisé en quatre parties, Prem nous rappelle qu’il n’y a pas de limite au bonheur que nous pouvons ressentir dans notre vie. Chacun d’entre nous a une boussole intérieure pointée sur lui-même. Nous sommes tous capables d’appréciation et nous sommes tous en quête de bonheur. Et chacun de nous attend le moment où sa coupe pourra être remplie.

Nous ne pouvons ni nous éloigner ni nous rapprocher de la paix, car celle-ci se trouve en nous. Il nous faut comprendre qu’à l’origine de chaque guerre il y a un être humain. Le conflit extérieur ne se manifeste que s’il y a d’abord un conflit intérieur. Nous agissons sans compréhension préalable de nous-mêmes et c’est ce qui intensifie le conflit. La fin de la guerre commence par la vraie connaissance de soi.

Très peu de personnes sont prêtes à changer, et pourtant, ce sont les changements qui nous ont permis de devenir qui nous sommes aujourd’hui. Nous avons besoin de comprendre le côté humain de l’être humain. Même si nos comportements se modifient, notre humanité ne changera pas. La volonté de vivre n’est jamais ébranlée. Tout ce qui nous est fondamental, comme le désir d’être heureux, est inaltérable. Cependant les choses mêmes qui devraient nous unir, souvent nous séparent.

La technologie prend rapidement le pas sur nous. Autrefois, tout le monde se déplaçait à cheval. Puis d’un coup, les voitures sont apparues et graduellement, elles sont devenues le moyen de transport principal. La technologie est censée nous rendre la vie plus facile, mais en fait elle nous donne plus de travail.

Nous voulons que la technologie nous facilite la vie, mais il est rare que nous nous arrêtions pour réfléchir si c’est vraiment le cas. Grace à  son esprit inventif, l’être humain est capable de choses étonnantes. Mais nous ne nous posons pas assez souvent la question : « Qui suis-je ? ».  Bien que nous nous trouvions au sommet de la chaîne alimentaire, nous devons préserver l’humanité de l’être humain.

Prem explique que la technologie peut créer une réalité pseudo-infinie. Mais notre vrai potentiel réside dans la bienveillance, la paix et l’humanité. La technologie est utilisée avant tout pour accomplir des tâches non-essentielles. Quelle que soit la direction dans laquelle nous nous dirigeons, nous ne devons pas oublier qui nous sommes et le fait que nous sommes vulnérables. Aucune technologie ne permet de voir en nous, ni de nous amener la paix. La paix est, et devrait rester la quête fondamentale, rien d’autre ne peut remplir ce vide.

La technologie peut nous amener sur Mars, mais elle ne peut pas changer l’état de l’humanité. Nous allons finir par essayer de faire de Mars une nouvelle terre et dans la foulée, la détruire. Nous n’apprécions pas ce que nous avons déjà. Les êtres humains ont cette espèce de marteau qu’on appelle la technologie, et on veut s’en servir sur tout.

Tous les fruits et les légumes du supermarché ont été modifiés par la technologie humaine. Nous l’avons utilisée pratiquement partout sans réfléchir aux conséquences. Si nous ne changeons pas, nous allons détruire ce qui nous est le plus cher sur la terre.

Chacun d’entre nous a du bon et du mauvais en lui. Nous pouvons choisir qui nous voulons être dans chaque situation. Plus nous choisissons ce qui est bon, plus nous nous habituons à être bons. Par contre, plus on choisit ce qui est mauvais, plus ce choix devient facile.

Prenons par exemple le problème énorme du gaspillage de denrées alimentaires : la terre produit plus qu’il n’est nécessaire pour prendre soin de tous, mais à cause de l’avidité et de l’ignorance, beaucoup trop de personnes souffrent de la faim.

Les technologies devraient nous aider à nous développer et à nous améliorer en tant qu’êtres humains.

Nous devons apprendre à compter sur nous-mêmes et non pas sur les initiatives des gouvernements et des systèmes en place. L’espoir est toujours là et nous pouvons encore nous réveiller et réaliser que ce pouvoir nous appartient. Lorsque les gens connaissent la paix intérieure, ils arrêtent de se battre et les conflits s’évanouissent. Le progrès technologique ne se fait pas sans douleurs ni conséquences imprévues.

Le bonheur est une expérience subjective, difficile à mesurer. Se connaître soi-même est l’élément crucial. Le vrai succès, c’est savoir qu’on a une raison d’être, se sentir reconnaissant et ne pas se soucier de ce pensent les autres. Alors que la technologie nous promet plus de temps libre, elle nous rend souvent moins heureux. La technologie ne peut pas nous apporter l’amour. Et c’est d’amour et de bienveillance dont nous avons besoin. Nous avons besoin de comprendre ce que la technologie peut et ne peut pas faire pour nous. La technologie ne peut pas remplacer notre humanité.

Nous cherchons constamment à nous améliorer. Ne pas comprendre qui l’on est nous fait nous sentir mal à l’aise et perdus. Malgré toutes nos difficultés et notre foi en la technologie, nous avons encore la possibilité de changer. Nous changeons plus la technologie qu’elle ne nous a elle-même changés en profondeur. Nos peurs et nos besoins sont toujours les mêmes. C’est ce qui fait de nous des humains.

Face au chaos, il faut nous efforcer de rester humains et de garder une étincelle de lumière dans les moments les plus sombres. Nos fondations doivent être solides. Avoir le courage d’être vraiment humain et ne pas se perdre soi-même dans les moments difficiles, est essentiel.

Écoutez ce podcast fascinant en anglais sur iTunes ici Podcast iTunes et Spotify ici  Spotify Logo RGB Green .

Cette série de podcasts vous est présentée par Udo's Oil, www.udoschoice.com et www.theudo.com.