Feature on Home
Feature order
Watch
Watch Title
Watch Duration
Subtitle track
Listen
Listen Duration
329
Listen Title
Heading 1 / Youtube ID
Text Content 1
poster
Default Subtitle Language

Que se passe-t-il lorsqu’une personne est en paix ? Que se passe-t-il ? Il y a une reconnaissance, il y a une simplicité, il y a une appréciation. Il y a de la reconnaissance. C’est ce qui se passe : la reconnaissance de l’un l’autre, « mon besoin est semblable au tien ». Cela n’a rien à voir avec le pouvoir. Cela n’a rien à voir avec la destruction. Il s’agit de préserver ce qui est précieux. Il s’agit d’apprécier le cadeau qui nous a été donné. Il s’agit d’être en vie.

Vous pensez qu’être en vie signifie marcher ? Non ! Être en vie, c’est cette personne qui a le cœur rempli de gratitude, qui a une compréhension et respire la bonté. Elle a une passion pour la paix et une particularité : elle n’est pas confuse, mais fait preuve de clarté quant à l’objectif d’être en vie. C’est la raison qui explique pourquoi le soleil se trouve où il est. C’est pourquoi être sur cette terre a un sens.

Quand je dis : « La connaissance de soi, connaissance de soi », c’est en rapport avec le message, le message particulier de Socrate, quand il disait : « Connais-toi toi-même ». Il aurait pu dire n’importe quoi d’autre. Il aurait pu tout aussi bien dire « Les dattes sont trop chères ».

Mais ce n’est pas ce qu’il a dit. Pourquoi a-t-il dit : « Connais-toi toi-même » ? Quel effort faisons-nous dans la journée pour se connaître soi-même ? Y-a-t-il quelqu’un d’autre ? « Oh, je veux connaître cette personne, je veux connaître cette personne, je veux connaître cette personne, je veux… Puis-je avoir votre numéro de téléphone ? »

Quel est votre numéro de téléphone ? Quel est réellement votre numéro de téléphone ? Ce numéro que personne ne peut vous dérober ? Ce numéro qui ne vous connecte qu’à vous-même ? Le connaissez-vous ? Le connaissez-vous ? L’indicatif téléphonique est « être humain ». Être humain. Quel est le besoin ? Celui de la paix.

C’est votre nature. Et quand vous comprenez cela, alors vous commencez à sentir la soif, la soif de paix. Et savez-vous que le jour où vous trouvez la paix commence avec le jour où vous sentez la soif de paix. Une fois que vous sentez la soif, l’eau est là.

Vous savez, avant d’arriver dans le désert, les gens se rendent dans le désert avec leur tente : « Oh, regarde les étoiles ! ». Je l’ai fait : « Regarde les étoiles ! Oh, regarde le sable ! Oh, regarde le coucher de soleil ! Oh, regarde l’aube ! Oh, écoute la tranquillité ! ». Mais quand vous avez soif : « Au revoir les étoiles, au revoir ceci, au revoir cela. De l’eau, de l’eau, de l’eau, de l’eau », jusqu’à ce que vous en trouviez.

Il y a de bonnes nouvelles. Les bonnes nouvelles sont que la paix que vous cherchez est à l’intérieur de vous. Elle y sera toujours. Le jour où vous la reconnaissez, le jour où vous en faites l’expérience, vous commencerez à vivre.

– Prem Rawat