Imprimer
Catégorie : Le choix
Affichages : 22
Featured Question
Featured Question Subtext
Images
Watch
Watch Title
Watch Duration
Listen
//tt-streamingendpoint-ttmediaservices01.streaming.mediaservices.windows.net/a606ec0d-dc71-44bb-997c-dca73e95d75d/Choice-36500-French.ism/manifest(format=m3u8-aapl-v3)
Listen Title
Écouter
Listen Duration
373
Gallery
Gallery Title
Document

36500.pdf
-
Document label
Feature on Home
Feature order
Subtitle track

Aujourd’hui j’aimerais commencer par un proverbe chinois. Ce proverbe dit : « Il vaut mieux allumer la bougie que maudire l’obscurité. »

Je dis ceci parce qu’il n’est pas évident pour nous que nous soyons passés maîtres dans l’art de maudire l’obscurité. Nous sommes devenus très bons dans la malédiction de l’obscurité.

Et en fait, j’ai fait cette expérience. Il y a quelques semaines j’étais en Europe et, un jour, nous dénigrions le monde, nous discutions et tapions sur le monde. Nous parlions de la politique et de ses saletés… Et nous parlions de la manière dont les grandes entreprises prennent le contrôle du monde et détruisent tout.

Et on continuait, c’était critique après critique. Et je dois vous dire que je me sentais bien. Et ce n’est pas quelque chose que je recommanderais, voyez-vous, mais c’était bon. C’était comme s’il y avait là quelque chose d’absurde.

Et, après toutes ces critiques, je suis allé me coucher, j’ai posé ma tête sur l’oreiller, juste au moment précédant le sommeil j’ai pensé : « C’est tellement facile de critiquer le monde, parce que ce monde ne tourne pas rond !

But what about my world—is it in order? What are the super-companies in me that are taking over? What are these elements that are creeping in every day and destroying the experience of being alive?”

Mais qu’en est-il de mon monde ? Tourne-t-il rond ? Quelles sont les grandes entreprises qui prennent le pouvoir en moi ? Quels sont les éléments qui s’insinuent en moi chaque jour et détruisent l’expérience d’être en vie ? »

Car si je demandais à quelqu’un : « Quelle est l’expérience d’être en vie ? », il serait choqué par la question, en fait personne ne vous pose cette question.

« Où est votre billet ? Où allez-vous ? Que voulez-vous pour dîner, que voulez-vous pour déjeuner ? Combien chaussez-vous ? Etes-vous marié ? Etes-vous célibataire ? Vous vous sentez bien ? Au fait, quelle est votre expérience d’être en vie ? »

Je ne sais pas, certaines personnes diront surement « Ah, je…je n’y ai jamais pensé ».

Au fait, quelle est mon expérience d’être en vie ? J’ai eu de bons jours, et dites-moi si ça sonne juste, j’ai eu de bons jours et j’ai eu de mauvais jours. J’ai eu des chemins difficiles et j’ai eu des voies ouvertes. J’ai de bons souvenirs. Ça résonne ? A peu près, à peu près… ?

Je changerais certaines choses et d’autres pas.

Mais savez-vous que chaque jour que vous avez passé sur cette terre, où vous avez été vivant sur cette terre, cette terre a été en mouvement, voyageant à travers l’espace, filant à travers l’espace ? Il ya eu un matin, et c’est seulement une illusion puisque la terre tourne, un lever de soleil, un coucher de soleil, le temps entre les deux…

Mais savez-vous que chaque jour que vous avez passé sur cette terre, où vous avez été vivant sur cette terre, cette terre a été en mouvement, voyageant à travers l’espace, filant à travers l’espace ? Il ya eu un matin, et c’est seulement une illusion puisque la terre tourne, un lever de soleil, un coucher de soleil, le temps entre les deux...

Tout le temps où il y a eu un mouvement, une suite d’évènements a pris place, des gens sont arrivés sur cette planète Terre, des choses sont arrivés sur cette planète Terre, des choses ont quitté cette planète Terre. Et c’est tout un drame que vous ne pouvez même pas concevoir qui s’est déroulé.

Vous aviez un plan. Et quand les choses ne se sont pas passées selon votre plan, vous avez eu un problème ! Quand les choses se sont passées comme prévu « Ouais, super ! »

Et vous avez vécu toutes ces journées. Combien de jours avez-vous à vivre ? C’est une vérité choquante. Même si vous vivez cent ans, ce n’est que trente-six mille cinq cents jours. J’aimerais qu’il manque un zéro. Mais non. Tout est là.

Alors, vu comme ça, ça ne paraît pas beaucoup. Mais c’est tout ! Et c’est, c’est le temps que vous avez. Vous avez ces trente-six mille cinq cents jours pour bien faire.

– Prem Rawat