Featured Question
Featured Question Subtext
Images
Watch
Watch Title
Watch Duration
Listen
//tt-streamingendpoint-ttmediaservices01.streaming.mediaservices.windows.net/763a85ea-9dda-4a72-8834-3c0614da3a87/Choice-Have-you-made-your-choice.ism/manifest(format=m3u8-aapl-v3)
Listen Title
Écouter
Listen Duration
353
Gallery
Gallery Title
Document
Document label
Feature on Home
Feature order
Subtitle track

Avez-vous fait vos choix ? Vous avez commencé ce voyage – si vous voulez l’appeler ainsi, ou peu importe – mais vous êtes en piste maintenant. Vous êtes né, de toute évidence, et donc vous êtes en vie. À propos, avez-vous fait vos choix ?

Avez-vous choisi ? À moins que vous ne fassiez dans l’improvisation ? Vous vous levez le matin : « Non, ça ne va pas. Je n’aime pas ce type ; je n’aime pas ci, je n’aime pas ça, vraiment pas, et tout ça ne va pas du tout. Je ne veux pas y aller ; je ne veux rien de tout cela, etc… » Ou avez-vous fait des choix, vos choix ?

C’est une question vraiment très intéressante : « Avez-vous fait vos choix ? » Allez-vous vivre, et c’est la piste dont je parle, allez-vous vivre votre vie sans faire le moindre choix ? Ou allez-vous vivre en faisant des choix précis ? Mais comment faire des choix si vous ne savez pas ce qui est à votre disposition ? Alors laissez-moi vous éclairer un peu sur ce que vous avez.

Vous avez en vous l’ignorance, et vous avez en vous la connaissance, 50 % de chaque. Vous avez en vous l’obscurité, à 50 %. Et la lumière à 50 %. Ne vous faites pas trop de cadeaux, c’est 50 %. Ne vous dites pas « quarante-neuf/cinquante et un ». Non. Non, ce n’est pas le cas. C’est exactement 50 %.

Et, à propos, les 50 % que vous avez sont largement suffisants pour vivre merveilleusement sa vie. D’un autre côté, les 50 % de mauvais sont largement suffisants pour vous détruire, complètement. Et vous avez les deux. Les deux.

Vous avez en vous la peur, comme le courage. 50 %. Mais si vous en avez clairement conscience, vous pouvez faire un choix : « Dans ma vie, je veux choisir le courage, pas la peur. »

Dans la douleur, dans vos souffrances, dans la confusion, savez-vous que vous avez toujours le choix ? Le savez-vous ? Vous avez le choix, toujours. Et vous pouvez choisir de ne pas choisir. Même ce choix-là vous appartient.

Le plus souvent, avez-vous opté de ne pas choisir d’être en paix ? Beaucoup de gens pensent que la paix est une chose, et qu’on peut s’en saisir, comme de la levure, du pain ou des petits pois. Ça, ce n’est pas la paix.

Quand les choix sont faits, et qu’ils sont bons… Beaucoup de gens me demandent si je suis tout le temps en paix. Dès qu’on me pose cette question, ça fait tilt ! Aucune idée de ce qu’est la paix. Ils ne l’ont jamais ressentie. C’est tout juste s’ils savent comment ça s’écrit. C’est dire si on s’en est éloigné.

Non. Quand les choix sont faits et que de la gratitude en émane, parce qu’on comprend la valeur et l’existence inouïe de cet être qui est là, sur cette Terre…, quand les yeux s’ouvrent…, quand le cœur est comblé et qu’il n’y a plus de dualité, quand les questions deviennent des réponses, et quand la douceur et la sérénité dansent en soi, alors la paix se manifeste. Et quand on ressent cette paix, le cœur déborde de gratitude.

– Prem Rawat