Imprimer
Catégorie : Le choix
Affichages : 76
Feature on Home
Feature order
Watch
https://video01.timelesstoday.tv/topics/en/220131_1_The_Incredible_Opportunity_EN/640_360,1280_720,1920_1080,320_180,480_270,master.m3u8?subtitles=en,es,fr,it,pt,el,zh,ja,de
Watch Title
Regarder
Watch Duration
360
Subtitle track
Listen
Listen Duration
Listen Title
Listen
Heading 1 / Youtube ID
Text Content 1

Apprécier ce qu’on a est plus important que d'apprécier ce qu’on n'a pas.

poster
Default Subtitle Language

Prem Rawat :

Collectivement, en tant qu’êtres humains sur cette terre, apprécier ce qu’on a est plus important qu’apprécier ce qu’on n’a pas.

La vérité est, et si je suis un peu dur, je vous demande de me pardonner si cela vous offense, mais je dois le dire, et ce que j’ai à dire, c’est : « Pourquoi appréciez-vous ce que vous n’avez pas plutôt qu’apprécier ce que vous avez ? »

Vous pensez à toutes ces choses que vous n’avez pas : « Oh, j’aimerais avoir ceci, j’aimerais avoir cela. » Et quelle conséquence cette mauvaise habitude a-t-elle eu sur nous, en tant qu’humanité, en tant qu’êtres humains ? Nous n’apprécions plus la planète sur laquelle nous sommes.

C’est un endroit unique, des trillions et des trillions d’arbres y vivent ! Quand j'ai vu les photos de Mars pour la première fois, j'ai été intrigué comme tout le monde. Pas vous ? Mais ensuite j'ai réalisé : pas un seul arbre, nulle part. Et tout à coup je suis devenu très fier de ma terre, ma terre, celle sur laquelle je vis, parce qu'elle est magnifique.

Mars est peut-être fascinante, mais la terre est belle, mais nous avons perdu toute appréciation de l'endroit où nous sommes. Ce bleu marbré est différent de tout ce qui existe, et à quoi est-on en train de penser ? « Est-ce que nous sommes seuls ? »

Sept milliards neuf cent mille personnes

sur la surface de la terre et on sent seul ? Vous avez une chance incroyable d'être en vie, non pas sur Mars, mais sur cette magnifique planète. Et comme si ces cadeaux ne suffisaient pas, un autre cadeau vous a été donné, et c'est le cadeau de la paix.

Et voilà ce qui est fou : tout ce que vous avez à faire, c'est de le vouloir. Ouah ! C'est tout ce que vous avez à faire, le vouloir. Vous n’avez pas à créer des étoiles, ni à créer des planètes, vous n'avez pas à créer des rivières, à créer des lacs, à pondre un œuf, tout ce que vous avez à faire c’est reconnaître le besoin de paix qui est en vous. C'est tout ce que ça demande.