Gallery
Feature on Home
Feature order
Watch
Watch Title
Watch Duration
Subtitle track

Une nouvelle vidéo de la Fondation Prem Rawat (TPRF), dans le cadre de la campagne Unis dans l’espoir, illustre l’impact positif du Programme d’éducation pour la paix sur la vie des gens et des communautés à Cusco, au Pérou. Cusco a un lourd antécédent de violence et était témoin d’agressions presque quotidiennes, dans les rues et les écoles.

Inspirés par ce que le Programme d’éducation pour la paix (PEP) leur enseigne, des élèves et administrateurs d’école ont organisé une Conférence de la paix, pour encourager une culture de respect, amour et compréhension. Le PEP présente des vidéos de discours de Prem Rawat, et l’emphase que Prem met sur une vie de contentement complémente bien le principe régional de Sumak Kawsay, soit « bien vivre » en langue quechua. Lors de la conférence, les élèves et les cadres scolaires ont célébré le Sumak Kawsay et lancé un appel pour établir le PEP dans toutes les écoles de la région.

En réponse à leur demande, le PEP est maintenant offert dans 45 écoles de la ville de Cusco.

Le directeur d’une des écoles a raconté : « Je me sentais découragé à l’époque où j’ai entendu parler des actions de la Fondation Prem Rawat. Écouter Prem Rawat est non seulement réconfortant pour moi, mais ça m’a dynamisé pour continuer mon travail. »

Les éducateurs qui animent le PEP apprécient de pouvoir communiquer à leurs élèves la compréhension que la paix est en eux et de les guider vers la découverte de soi que Prem encourage. Jusque-là, aucune autre partie du programme scolaire n’invitait à l’introspection.

Les enfants aiment beaucoup regarder les vidéos du PEP. Ils offrent souvent leurs propres idées sur comment semer des graines de compréhension, espoir et paix, et s’expriment par l’intermédiaire de projets artistiques et créatifs.

Les vidéos encouragent les élèves à vivre dans le moment et à apprécier tous les cadeaux que la vie a à offrir. Un des élèves a déclaré : « L’effet positif que le programme a eu sur moi, c’est qu’il a changé ma façon de voir la vie. »

Il n’y a pas que les écoles qui voient le besoin d’éducation pour la paix et d’un environnement sécurisé pour les enfants. Les services de police ont formé un programme de prévention appelé les « Policiers promoteurs ». Ses membres prennent part au PEP eux aussi, et le considèrent comme une partie essentielle de leur formation en tant qu’agents de la paix chargés d’aider les élèves à trouver des habitudes plus saines pour gérer les conflits. Le corps de police national est désormais partisan convaincu d’une culture de paix dans le domaine de l’enseignement.

Grâce aux graines qu’elle sème, la communauté de Cusco croit qu’elle verra la possibilité de vivre dans un monde meilleur.

Avec votre soutien, les graines plantées au Pérou vont continuer à croître. 35 autres écoles prévoient d’offrir bientôt le PEP, ce qui portera le nombre total d’élèves à 10 000. 12 autres provinces, de 10 écoles chacune, s’apprêtent à le présenter. Et un nombre croissant de parents ont commencé à prendre part au programme.

Vous pouvez montrer votre soutien pour le Programme d’éducation pour la paix, en faisant un don durant la campagne Unis dans l’espoir, qui a pour but de réunir 150 000 dollars d’ici le 30 juin, et en regardant la vidéo « Semer des graines de paix à Cusco » ici.