Imprimer
Catégorie : Pour une culture de paix
Affichages : 80
Gallery
Feature on Home
Feature order
Watch
Watch Title
Watch Duration
Subtitle track

Reconnaissant que le Programme d’éducation pour la paix de Prem Rawat a fait ses preuves dans sa capacité à améliorer la vie des populations à risque, le Fonds communautaire de la Loterie nationale a offert la somme de 10 000 livres (11.220 US$) pour développer cette initiative novatrice au Royaume-Uni.

Le programme aide les participants à découvrir leurs qualités intérieures, à reconnaître leur valeur intrinsèque et à comprendre que la paix individuelle est possible. Au cours des ateliers multimédia basés sur des extraits de conférences de Prem Rawat, on aborde des thèmes tels que la force intérieure, la connaissance de soi, la dignité, le choix et l’espoir.

Peace Partners (Partenaires pour la paix), une association caritative britannique qui soutient régulièrement les programmes de TPRF, recevra cette dotation qui lui permettra, à travers différentes actions, de perpétuer le succès du PEP.

Le Programme d’éducation pour la paix est mis en place à la prison Thameside depuis 2015. « Si j’avais connu ce programme quand j’étais plus jeune, je ne serais probablement jamais arrivé ici », a exprimé un détenu qui s’est fait l’écho de beaucoup de ses congénères dans le monde.

Outre d’autres établissements pénitentiaires, le PEP a été proposé avec succès à des centres associatifs dans tout le pays, y compris des établissements pour les vétérans sans domicile, tels le Collège Sutton, le centre de Matthews Yard, et celui de la ville d’Angell.

« C’est la bonne solution aux problèmes de notre société », a admis Mary Chinyere, directrice d’Angell Town, qui s’occupe d’un quartier gravement touché par la violence des gangs. « C’est un excellent programme, je le recommande vivement », a confirmé Jacqueline Best-Vassell, l’une des participantes.

Pour cultiver l’idée du sentiment de paix afin de calmer la récente montée de la criminalité chez les jeunes à Londres, Peace Partners cherche de nouvelles opportunités de partenariat pour faire rayonner le PEP.

« Nous sommes absolument ravis et reconnaissants que la Loterie nationale nous ait accordé cette somme pour développer le Programme d’éducation pour la paix. Cela va nous permettre d’aider les gens à vivre mieux », explique Julie Hammersley qui dirige Peace Partners. Notre organisme travaille en étroite collaboration avec les quartiers touchés par la violence des gangs dans le sud de Londres, et nous aimerions y mettre en place le PEP. Je veux également lancer un appel aux habitants, aux responsables de la jeunesse et aux organisations qui travaillent auprès des personnes vulnérables pour qu’ils s’informent sur ce programme et nous disent comment ils peuvent y contribuer. »