Gallery
Feature on Home
Feature order
Watch
Watch Title
Watch Duration
Subtitle track

« Là-haut sur la montagne vivait un jardinier… » qui éprouvait la paix intérieure et la sérénité. Sa bonté naturelle éveilla la compréhension du seau percé qui ne voyait rien d’autre que ses défauts. Dans Quand le désert fleurit vous serez introduit auprès du jardinier de la connaissance de soi, Prem Rawat. Ce captivant petit livre invite le lecteur à plonger en lui-même et à cultiver le terreau de son cœur.

Au travers de paroles de sagesse, de petites histoires captivantes et de questionnements qui invitent à la découverte « du soi véritable, celui qui ne change jamais, même quand le corps vieillit », notre jardinier utilise son art consumé de conteur, pour nous inspirer à cultiver nos cœurs, éliminer les ronces et les épines de l’illusion et faire s’épanouir nos jardins de paix. Nous possédons tous en nous-même un potentiel de graines qui attendent patiemment dans la terre fertile de nos esprits que nous les arrosions de clarté et de connaissance.

Avec une remarquable simplicité, les paroles de Prem nous aident à éclairer les replis de notre conscience pour y faire fleurir la joie. La lecture de Quand le désert fleurit favorise l’éclosion des graines de notre potentiel intérieur en bourgeons éclatants de beauté et de profondeur.

Comme le gland qui porte en lui la promesse du chêne géant, notre potentiel est énorme lorsque nous sommes enracinés avec fermeté dans la paix.

Ces contes font office d’eau, de chaleur et de lumière, conditions nécessaires à la germination de l’espoir. Dès les premières lignes, vous verrez poindre hors du sol une délicate pousse de clarté aux radicelles fines comme des cheveux. Lorsque vous refermerez ce livre, votre conscience se sera épanouie en un puissant feuillage avec des racines bien ancrées dans le sol.

Les plantes, les animaux et les hommes ont besoin d’air pur pour respirer. « Dès que tu te sens petit, insignifiant, pense à cet air qui entre miraculeusement en toi et sois reconnaissant. »

Ce livre nous amène à ressentir la gratitude pour chaque respiration que l’on prend. La juste appréciation de la vie procure une joie pure d’union avec soi-même et avec l’univers qui nous entoure.

Les ingrédients nécessaires à l’épanouissement de la paix sont en nous, comme les ingrédients nécessaires à la croissance du chêne se trouvent déjà dans le simple gland. Lorsque nous aurons appris à prendre soin de notre jardin intérieur, nous serons en mesure de partager notre paix avec les autres et la paix dans le monde deviendra possible. Comme l’écrit Serge Marquis dans sa préface, « Il n’y aura de paix sur cette terre que s’il y a la paix en chaque individu, et c’est à cette paix que Prem Rawat nous convie. »